Fermer

Le 14 juin 2018, le Sénat a adopté la proposition de loi portant Pacte national de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs, que j’ai cosignée et qui comporte différentes propositions pertinentes.

Parmi ces mesures, trois me paraissent essentielles :

– L’allègement de la fiscalité sur les logements sans pénaliser les communes ;

– La lutte contre le départ des services publics ;

– La réduction du poids des normes et la facilitation de la transmission d’entreprise. Ce desserrement des contraintes servira aux commerçants.

Cette loi va alors contribuer au développement ainsi qu’à la défense des centre-bourgs notamment par la lutte contre l’artificialisation des terres par les grandes surfaces qui s’installent de plus en plus en périphérie. Des moratoires locaux devraient conduire au durcissement volontaire du processus de délivrance des autorisations pour ces organismes.

Cette proposition de loi se veut plus ambitieuse que le plan Action coeur de villeprésenté par le gouvernement.

Il y réellement l’ambition de « passer d’une culture de périphérie à une culture de centre-ville », et je suis heureux de pouvoir contribuer à leur maintien et leur essor.