Fermer

Fiche pédagogique – Point du 25 novembre sur la situation sanitaire

Voici le résumé des interventions d’Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer. Si je fais confiance au gouvernement, éclairé par des scientifiques et des spécialistes, pour que les mesures soient adaptées à la situation, je suis très sceptique sur la mise en œuvre qui repose grandement sur les professionnels de santé en ville. Certes ceux-ci ont, dans un passé récent, relevé le défi de la vaccination de masse mais à l’époque des vaccinodromes, aujourd’hui fermés, tournaient à plein régime et la période en matière d’activité et de pathologie n’était pas la même. Les affections hivernales, la vaccination anti grippale notamment modifient complètement la disponibilité des professionnels de santé et me semblent compromettre les objectifs énoncés ce jour par le ministre de la santé.
Allocation d’Olivier Véran du 25 novembre
💊Situation sanitaire
➡️Le virus circule à nouveau partout en France et dans le monde
➡️La France connaît à son tour une 5ème vague
➡️Il s’agit du même variant delta qui circule de façon cyclique
➡️Les conditions hivernales renforcent la circulation du virus
➡️Toute l’Europe est concernée
➡️67% des nouvelles contaminations recensées dans le monde sont en Europe
➡️L’Europe est devenue l’épicentre du virus
➡️Taux d’incidence en Europe 270 contre 48 au niveau mondial
➡️1483 personnes sont en services de soin critique
➡️Les personnes hospitalisées sont essentiellement non vaccinées
➡️Le pic pourrait être atteint dès début décembre en France
➡️L’impact de cette nouvelle vague est réduit grâce à l’efficacité du vaccin
➡️Le vaccin protège fortement, il divise le risque par 8 de développer une forme grave
➡️88 % des plus de 12 ans sont vaccinés
➡️Le vaccin est une arme très efficace
➡️Il nous protège individuellement et collectivement
➡️Mais son efficacité diminue avec le temps ce qui est un phénomène classique
➡️Au bout de quelques mois il faut réactiver l’immunité par une dose de rappel
📣Annonces
‼️Le rappel est ouvert à tous les adultes de plus de 18 ans dont la dernière injection ou infection date de 5 mois ou plus
➡️Cela concerne 25 millions de Français
➡️À faire dans les deux prochains mois à compter de ce samedi
➡️Auprès de tous les professionnels de santé : médecins, pharmaciens, etc
➡️Ou auprès des centres de vaccination : 1100 centres ouverts. De nouvelles ouvertures seront prévues
➡️Une infection à coronavirus est considérée comme une injection
➡️La France possède les doses nécessaires
➡️Tout le monde pourra être vacciné dans les délais
‼️Le passe sanitaire évolue :
➡️À compter du 15 décembre il ne sera plus actif pour les plus de 65 ans n’ayant pas reçu la dose de rappel
➡️15 janvier pour les 18 -64 ans n’ayant pas reçu une dose de rappel
➡️La validité des tests pour bénéficier du passe sanitaire passe de 72 à 24 heures
➡️La vaccination des enfants de 5 à 12 ans : le Gouvernement devra d’abord saisir le Conseil national d’éthique puis la haute autorité de santé et déterminer dans quel cadre cette vaccination pourra être ouverte aux 5-12 ans
➡️Si elle est décidée, ce ne sera pas avant début 2022 en France
‼️Gestes barrières : masque, lavage des mains et aération
➡️Ils sont les clés de notre liberté
➡️Consommer un maximum de gel
‼️À compter de demain le port du masque sera obligatoire dans tous les établissements recevant du public
‼️Les marchés de noël seront soumis au passe sanitaire
‼️Masques en extérieur lors de grosses affluences
➡️Début décembre un nouveau médicament antiviral (comprimé) réservé aux personnes à risque pourra être prescrit par les médecins de ville et délivré dans les pharmacies
Jean-Michel Blanquer
➡️12-18 ans: taux de vaccination de 75 % (schéma complet)
➡️Vaccination des professeurs : 90%
➡️8500 classes fermées, quasiment exclusivement en école primaire
➡️Actuellement nous sommes au niveau 2 du protocole sanitaire dans les écoles
➡️Ce protocole est complété par un protocole de traçage :
➡️1 cas dans une classe entraîne actuellement la fermeture de la classe pour 7 jours
‼️À partir de la semaine prochaine il n’y aura plus de fermeture systématique lorsqu’un élève est positif mais une obligation de dépistage des élèves par les représentants légaux (parents)
➡️Des précisions seront apportées la semaine prochaine