Fermer

La violence nouvelle des Black blocs

Que ce soit à Notre-Dame-des-Landes, à Nantes, à la gare d’Austerlitz ou à Paris, les casseurs agissent dans une quasi-impunité.

La violence mais aussi l’injustice dont sont aujourd’hui victimes nos policiers et gendarmes doivent être fermement condamnées.

Pour mettre un terme à cette impunité, le Sénat a déposé une proposition de loi “anti-casseurs”, ayant pour objet, d’une part , de transposer aux “casseurs” le dispositif préventif existant à l’égard des “hooligans” (fouilles ciblées, système de vidéo-protection) et d’autre part, de renforcer le volet répressif des auteurs de violences dans le cadre de manifestations sur la voie publique (délit nouveau consistant à dissimuler son visage, responsabilité partagée à l’encontre des personnes coupables d’actes délictueux).