Fermer

Valorisation des balayures de voirie comme amendement organique

M. Hugues Saury attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur la valorisation des balayures de voirie comme amendement organique. Dans le cadre de la valorisation des balayures de voirie, certaines pratiques consisteraient en une intégration des balayures de voirie – dépourvues des indésirables après criblage en plateforme de compostage – avec des déchets verts et à mettre sur le marché le compost ainsi obtenu dans le cadre de la norme NF U 45-051 sur les amendements organiques ou de la norme NF U 45-095 sur les composts issus de matières d’intérêt agronomique issues du traitement des eaux (MIATE) ou de la norme NF U 45-551 sur les supports de culture. Cette intégration des balayures de voirie à des matières organiques destinées à l’épandage pose nécessairement question. Les résidus de balayage bruts présentent non seulement des teneurs en hydrocarbures fortes mais sont également chargés en polluants minéraux, mégots ou bien encore sel de déneigement. Il lui semble indispensable de connaître l’avis du ministère ainsi que la position officielle du Gouvernement quant à la possibilité de mélanger à des composts de déchets organiques des balayures de voirie et à la mise sur le marché du compost ainsi obtenu dans le cadre des normes NF U 45-051, NF U 45-095 et NF U 45-551.